Santé : fluidifier le sang avec la consommation de simples aliments

Pour prévenir les maladies cardio-vasculaires, il convient toujours d’adopter une alimentation saine et équilibrée. Pour fluidifier le sang, il est parfois indispensable de prendre des médicaments, mais sachez que quelques aliments peuvent parfaitement assurer cette mission.

L’utilité des aliments fluidifiant le sang

Quand une blessure intervient, la présence de plaquettes sanguines capables de s’agglutiner dans notre organisme permet de coaguler le sang. Cette réaction s’appelle clou plaquettaire et c’est naturel. Elle permet de stopper un éventuel saignement. Ce phénomène est exécuté suite à des réactions chimiques diverses faisant intervenir des facteurs comme la vitamine anti-hémorragique K. toutefois, dans certains cas, la formation de caillot qui bloque le saignement peut être un risque pour la santé, c’est pourquoi, il est indispensable de rendre le sang plus fluide par le biais de l’alimentation. Rendre le sang plus fluide afin de :

  • Faciliter la circulation du sang dans les veines et les capillaires.
  • Éviter une phlébite.
  • Éviter la formation d’un caillot de sang qui peut être fatal s’il atteint les zones vitales.

Pourquoi manger équilibré ?

Manger équilibré, c’est offrir des apports variés en nutriments et constituants alimentaires à notre organisme afin d’assurer son bon fonctionnement. En prenant l’habitude de manger sainement, les risques de surpoids ou d’obésité sont exclus. Vous n’avez pas aussi à vous soucier sur les risques de maladies cardio-vasculaires et d’hypercholestérolémie. Or, pour fluidifier le sang, il ne suffit pas tout simplement de manger équilibré, car certains aliments sont à privilégier.

Les différents types d’aliments fluidifiant le sang

  • Les aliments riches en oméga 3 comme les poissons gras, l’huile de noix, l’huile de colza, les noix, l’huile de pépins de raison, les noisettes et les graines de lin par exemple.
  • Les aliments riches en flavonoïdes comme les fruits rouges, la pomme ou le raisin.
  • Les aliments riches en citroflavonoïdes comme le citron, le pamplemousse et l’orange.
  • L’ail et l’oignon qui sont des antihypertenseurs puissants.
  • Les aliments riches en : vitamine C dont les fruits et les légumes crus ; vitamine E comme l’avocat et les huiles végétales ; zinc comme les foies, les jaunes d’œufs ou les huîtres ;

sélénium comme les poissons gras, viandes, noix et huîtres, viandes.

Des aliments sont toutefois à éviter comme les aliments riches en vitamine K dont les choux, sous toutes leurs formes, les brocolis, les épinards, les blettes et le persil par exemple. Les apports en fibres sont très sollicités c’est pourquoi il est indispensable de manger des légumes, légumineuses et fruits à chaque repas.

Bien évidemmentun repas équilibré est toujours à accompagner avec une bonne consommation d’eau, et ce, aussi bien en étant sous le soleil ou sous la neige.